PRESENTATION Aikido Nice de l’ASBTP Daniel Basti

Daniel BASTI commence l’Aïkido en 1988. Il déborde d’énergie après avoir arrêté de fumer et choisi l’aïkido comme défouloir.

Au travers des stages, il fait connaissance de Micheline et Christian Tissier, deux enseignants de très hauts niveaux dans cet art martial qui le stimulent dans la pratique. Christian Tissier est promu 8ième dan de l’AïkikaÏ de TOKYO, il est le second non japonais à accéder à ce grade. Micheline Tissier est 6ième dan de l’Aïkikaï de TOKYO.

A la source de l’Aïkido

Plusieurs séjours au Japon permettent à Daniel de rencontrer divers pratiquants japonais et l’enseignement du Doshu Moriteru Ueshiba, dès 6h30 le matin.

Un niçois au Japon

Les européens sont nombreux à l’Aïkikaï comme Philippe-Jean Toucoz. Il est niçois d’origne, il est installé à Tokyo depuis 16 ans, des liens étroits sont conservés.

Rencontre également avec Yoko Okamoto à Kyoto, une autre femme de haut niveau puisque 6ième dan.

l’ASBTP fait confiance à Daniel Basti pour gérer le développement de l’Aikido Nice de l’ASBTP.

Daniel BASTI  avec Moriteru UESHIBA petit fils du fondateur de l’aïkido, à l’Aïkikaï de Tokyo

Rencontre fabuleuse à l’AÏkikaï avec le doshu Moriteru Ueshiba. Ses cours commencent dès 6H30 le matin pour une heure de pratique intensive.

Son fils Mitsuteru Ueshiba assure également les cours du matin.

Hombu dojo, ou plus simplement le dojo de l’aïkikaï à Tokyo

Ce lieu est magique, prise de connaissance avec un tatami typique recouvert d’une toile épaisse. Chaque pratiquant nettoie après le cours cette surface et l’ensemble du dojo. Le respect s’enseigne et se perpétue quel que soit son niveau Je conseille à chacun des pratiquants débutants et confirmés d’aller à l’Aïkikaï. De nombreux européen viennent se resourcer et bénéficier des différents cours proposés par l’aïkikaï. N’oublions pas que les grands senseïs comme Christian Tissier, Endo, Yamagushi etc etc ont foulés ces lieux comme senseï ou pratiquants.

Aikido Nice de l’ASBTP Daniel Basti

Daniel BASTI avec Yoko OKAMOTO à son dojo de Kyoto

Yoko Okamoto, une senseï d’exception. Elle est venue en France suivre les cours de Christian Tissier. Puis  poursuit aux Etats Unis  pour finalement revenir au Japon. Elle crée son propre dojo à Kyoto. Je conseille d’aller la rencontrer pour bénéficier de son enseignement. La place de la femme en aïkido est de qualité et aussi en quantité. Elles sont nombreuses à pratiquer l’aïkido.

Aikido Nice de l’ASBTP Daniel Basti

Daniel BASTI avec Philippe -Jean TOUCOZ à l’AÏkikaÏ de TOKYO.

Philippe-Jean est un niçois parti au japon suivre les enseignements des plus grands senseïs. Voici plus de 16 ans qu’il habite Tokyo. Un garçon d’une extrème gentillesse que j’apprécie beaucoup.